Keith and Tex + The Troubletones Dimanche 29 Octobre 2017

flyer
De 1967 à 1970, Keith & Tex sont des pourvoyeurs de hits pour Derrick Harriott, leur producteur exclusif. Une loyauté qu'il a gagnée en étant le premier à les enregistrer, après avoir essuyé les refus successifs de Prince Buster, Duke Reid et Coxsone Dodd. A l'époque, les trios vocaux ont la cote, et personne ne prend vraiment au sérieux ce jeune duo d'adolescents, bercé par les mélodies de Sam & Dave et des Righteous Brothers. Le succès ne tardera pas : leur première session d'enregistrement accouche de Tonight, la seconde de Stop that Train… Les chemins de Keith et Tex se séparent en 1970, le premier s'exilant aux Etats-Unis, le second au Canada, avant une reformation dans les années 90.

Ecouter "Redux", c'est donc remonter la longue série de hits de ces figures du rocksteady. Le plus emblématique est certainement Stop that Train : leur reprise des Spanishtonians Ska Beats donnera naissance aux versions de Big Youth (Cool Breeze) ou de Scotty (Draw Your Brakes). Mais leur carrière ne saurait se limiter à ce seul titre : que dire du splendide Tonight, leur premier single, de l'irrésistible Run to the rocks (aka Tighten Up Your Gird, du nom de la sortie anglaise), des mélancoliques Leaving on that train et Lonely Man, ou du laconique Hypnotic eyes ? Chansons d'amour ou de rupture, joyeuses ou éplorées, les émotions sont palpables dans chœur de ces deux voix entrelacées, trésors de la période rocksteady. L'inévitable reprise soul est ici le classique des Temptations, Don't look back (et qui sera repris plus tard par Peter Tosh & Mick Jagger).
Chronique écrite par Sébastien Jobart

Achetez votre place

Chargement en cours...